Trucs

5 “trucs” que j’utilise en Gestion de projets

Chiffrages

  Plutôt que d’essayer d’imaginer ce que sera l’architecture technique du Projet, ce qui est très long, établir plutôt un MCD (au sens Merise), même incomplet.

  Ne pas détailler les propriétés des objets, on ne les connait pas, mais juste un modèle grossier Entités / Associations.

  Compter 19 par entité, 25 par association, sommer le tout, multiplier le résultat par 2 : c’est le poids P du Projet.

  Appliquer les formules suivantes qui donnent directement des charges en jours :

  Analyse Fonctionnelle AF = 0.1xPxKf, où Kf est un coefficient de complexité fonctionnelle, entre 1 et 3 (en principe, contact direct ou non avec les utilisateurs, connaissance du besoin ou non, etc…)
  Réalisation R = Px(1+Kr), où Kr est un coefficient de complexité de réalisation, allant de -0.5 (L4G) à +0.2 en moyenne
  Intégration I = R² / (4000xN), où N est le nombre de sous projets intégrables séparément. On remarque immédiatement qu’un projet de plus de 2000 jours de doit pas s’intégrer en un bloc, sous peine de voir “exploser” la charge d’intégration.
Charge = AF + R + I, à répartir ensuite suivant la Méthode de conduite de projets utilisée.
  Ce chiffrage très simple donne de bons résultats, même pour un projet dont l’analyse est peu avancée.

Outils

  Pourquoi utiliser d’autres outils que les standards de type MSProject, PSN, PMW, etc.?

 

 

  Ces outils interprètent les données entrées. Par exemple, changer une charge sous MSP, les dates sont recalculées. Changer une date, c’est la durée ou la charge qui est modifiée aussi. Il faut disposer d’un Référentiel Projet, contenant les données brutes Budgétées (Client), Allouées (Interne), et le détail de l’avancement (à la semaine, granularité 1/2 journée).

  J’utilise MSP (ou autre) comme outil graphique de restitution de Gantt, sans aucune interprétation de sa part, sauf pour établir une planification initiale (outil de travail). 

Planning

  Je fais apparaître, pour les tâches en cours, jusqu’à 5 barres dans les diagrammes de Gantt.

  Non, ce n’est pas trop complexe, et cela constitue une réelle indication pour le Chef de Projets.

  On appellera :

  • B la charge budgétée,
  • P la charge prévue ou allouée,
  • A le temps passé ou avancement,
  • R le reste à faire.

Le “Projeté” saute aux yeux au moindre dépassement !

 

 

Barre de Gantt Désignation Début Fin
Budget, ou Planifié Ce sont les dates convenues entre le Client et nous. L’engagement externe. D1 F1
Alloué, ou Prévu Ce sont les dates discutées et validées entre le Chef de Projet (ou l’analyste) et son Directeur de Projets. L’engagement interne. D2 F2
Avancement Les dates d’avancement réel. Da : Date 1er avancement Df : Date dernier avancement
Probable C’est la date de fin si, à partir de maintenant, je fais mon reste à faire comme prévu Date 1er avancement Now + ((F2-D2)xR/P)
Projeté C’est la date de fin si, à partir de maintenant, je fais mon reste à faire comme j’ai avancé jusqu’à présent !!! Surprises !!! Date 1er avancement Now + ((Df-Da)xR/A)

Avancement

  On appellera :

  • B la charge budgétée,

  • P la charge prévue ou allouée,
  • A le temps passé ou avancement,
  • R le reste à faire.

  On calcule la plupart du temps le pourcentage d’avancement d’une tâche ou d’un projet comme étant :
Avancement (%) = A/(A+R).
  Si ce n’est pas une erreur, c’est en tout cas très insuffisant, et cela occulte les problèmes. Exemple :
Tâche de 10 jours, confiée à Albert. Albert ne fait rien pendant 10 jours, mais il compte son temps. Avancement = 50% !! (A=10, R=10)
  Je contrôle cela par un deuxième calcul qui est :
Avancement (%) = (P-R)/P (donne 0% dans l’exemple précédent)
Voilà qui est plus pessimiste, mais réaliste.

La comparaison des deux résultats est un bon indicateur pour le Chef de Projet.

Suivi

  La Vitesse d’avancement ! Une vitesse est une quantité quelconque par unité de temps.

  Alors, je suis la vitesse d’avancement comme étant la charge réalisée divisée par le temps passé (par tâche / ressource / semaine).

 Soit An le temps passé semaine n, Rn le reste à faire semaine n.
Vn = (Rn-1 – Rn)/An. Si tout va bien, Vn = 1.
 Vitesse lissée : La Vitesse varie beaucoup d’une semaine sur l’autre. D’autre part, elle est souvent inférieure à 1 en début et fin de projet. Afin de mieux interpréter cet indicateur, il convient donc de le lisser. J’ai mis au point un algorithme de lissage exponentiel en 1982, qui me sert très souvent. Le voici (E=Ecart-type, T=tendance, Vl=vitesse lissée) :

En² = (0.8xEn-1²)+(0.2x(Vn – Vln-1)²)
lissage exponentiel simple (coeff. 0.2) de la variance
a = (1/Sqr(2xPi))xExp(-(1/2)x(Vn – Vln-1)²/En²)
coefficient de lissage calculé (entre 0 et 0.4), Gauss
Vln = (1 – a)xVln-1 + axVn
lissage exponentiel (coeff. a) de la vitesse
Tn = (0.8xTn-1)+(0.2x(Vln – Vln-1))
lissage exponentiel simple (coeff. 0.2) de la tendance

 Ceci permet d’obtenir une tendance de la vitesse, donc une ACCELERATION du Projet !!
 Cette accélération doit être positive sur les 70 premiers % du projet (on ne regarde que le signe).
 On obtient également l’écart-type, soit donc la dispersion, qui ne doit pas être trop forte.


Réalisations


Exemples de projets réalisés au fil du temps

Entreprise

Projet

FLEXIFRANCE
(Groupe TECHNIP)
Conception, suivi de la réalisation et mise en place d’un Projet de Gestion des Plans Qualité industriels.
Rétro Conception du design des flexibles et embouts, dans le cadre de la migration d’applications scientifiques pour la recherche et le développement.
ERAM
Mise en place d’une cellule OPC (Organisation Planification Contrôle) pour le suivi de projets de refonte du Système d’Information (50 p).
DCN CHERBOURG
PAKISTAN NAVY
Maîtrise d’œuvre d’un système de Gestion de Fabrication de sous marins (France et Pakistan). Système documentaire, Devis de Masse, Système Qualité, Magasins et Stocks. Application bilingue. Pilotage du déploiement du Système d’Information de fabrication de sous marins au Pakistan.
CDF CHIMIE
Pilotage de la Réalisation et mise en place de la GMAO (Maintenance de l’outil de production Assistée par Ordinateur). Analyse de la Gestion de Production. Animation de groupes utilisateurs (120 intervenants). Rédaction du cahier des charges GPAO. Analyse de la gestion des vapocraqueurs (fabrication d’éthylène). Mise en place du suivi des heures de production.
EDF CENTRALES NUCLEAIRES
Expert méthodologique pour la conception du système d’information de retour d’expériences suite aux interventions de maintenance en centrale. Elaboration des modèles de données et traitements.
SOLLAC
Suivi des réalisations en informatique industrielle : Automatisation de laminoirs (trains à froid et à chaud), Programmation de modèles de laminage, Gestion de Production, Gestion du parc de stockage de bobines laminées.
OST
Mise en place et direction d’une équipe externe de Maintenance corrective et évolutive du Système d’Information (TMA). Gestion du Plan à moyen terme. Aide aux réflexions d’évolution du système industriel (5 p).
SOCIETE NATIONALE DE SIDERURGIE (ALGER)
Définition, conception et pilotage de la réalisation de la Gestion du Budget Physique.
SOCIETE ALSACIENNE DE CONSTRUCTIONS MECANIQUES (SACM)
Audit et analyse de l’ensemble de la Gestion de Production (fabrication de moteurs diesel). Proposition de solutions. Pilotage de la réalisation informatique des réapprovisionnements et de la gestion des magasins de stockage.
GESMA
Schéma Directeur de l’informatique concernant la recherche sous marine de l’an 2000. Reconnaissance de formes. Mines. Lutte anti-sous marine.
CREDIT AGRICOLE DE SAINTES
Mise en place et direction d’une équipe externe pour la Maintenance corrective et évolutive du Système d’Information (TMA). Gestion du Plan à moyen terme. Adaptation des Méthodologies de conception et de conduite de projets (40 p).
CREDIT AGRICOLE DE NIORT
Pilotage de réalisations informatiques Central et postes Agences Modèle Partenaire (Client / Serveur, 20 p). Audit du Modèle Partenaire.
CREDIT AGRICOLE DE ROUEN
Mise en place et direction d’une équipe externe pour la Maintenance corrective et évolutive du Système d’Information (TMA). Adaptation des Méthodologies. Contrôle Qualité (30 p).
DIALOG (CA 44, 35, 56, 49, 85)
Direction du projet informatique de refonte du Système de Gestion des Produits d’Epargne. Organisation, Planification, Contrôle du Projet de refonte du Système Marketing et Commercial (50 p). Planification du Plan à Moyen Terme. Initialisation d’une Démarche Qualité. Conception et mise en place des outils de suivi des temps utilisateurs et informaticiens consolidés.
GERAP
Mise en place d’une cellule OPC (Organisation Planification Contrôle) pour le suivi du projet de refonte du Système d’Information. Assistance à la maîtrise d’œuvre (40 p).
CAISSE D’EPARGNE DE NANTES
Pilotage d’une équipe de conception (12 p) dans le cadre de la refonte du Système d’information des Caisses d’Epargne. Estimation des charges et planification.
CREDIT AGRICOLE DE La Roche / Yon
Conception et mise en place des outils de pilotage de la Migration de Système d’Information, des tests du nouveau Système et de la non régression.

Compétences

 

Maths Supérieures et Spéciales Lycée Louis Le Grand – Paris

Ingénieur des Mines de Nancy (promotion 1974)

DEA de Mathématiques Appliquées (1980)

De 1977 à 1994

Depuis 1994

Management en SSII

Consultant / Responsable Etudes

Création, Management et Animation d’entités de 10 à 60 personnes en SSII (Régions, Agences).
Management de Systèmes d’Information complets et d’équipes de développement (plus de 50 personnes).
Planification et suivi de grands projets (plus de 15.000 jours).
Méthodologies de conception et de conduite de Projets. Conception et développement en contexte Client / Serveur.
Réponses aux appels d’offres. Méthodologies d´estimations de charges et de suivi.

Pilotage de Projets. Développements RAD. Prise en charge de SI complets. Conseil. Informatique scientifique. Schémas Directeurs. Responsable Etudes à FlexiFrance (Groupe Technip)

Créateur de Progiciels

Création de progiciels destinés à l’industrie (GPAO) et à la Gestion de Projets, distribués à près de 100 exemplaires, constituant aujourd’hui une belle plateforme de développement.

Quelques Faits marquants

Développement d’une méthode de calcul de prévisions à partir d’historiques
Recherche sur les algorythmes mathématiques appliqués à la Gestion de Production
Elaboration de Méthodes d’évaluation de charges et de suivi pour les grands projets informatiques
Conception du Modèle de Retour d’expérience en centrale nucléaire
Recherche sur l’optimisation de la gestion de Vapocraqueurs (Ethylène)
Conception et déploiement d’un Système de gestion de fabrication de sous marins (Pakistan Navy)
Schéma Directeur sur la Recherche sous marine du futur (Secret Défense)
Pilotage de l’automatisation de laminoirs en Sidérurgie
Conseil auprès de petites industries (France, Belgique, Suisse, Vietnam, Floride, Canada, Maroc, Algérie, Chine, Liban, Cameroun, …)